· 

JE SUIS EN VIE

Parce que chaque jour est un présent et que  chaque matin je remercie d être en vie.
Ce mercredi 6 juillet, je remercie doublement la vie. JE SUIS EN VIE. ♥️


Mardi 5 juillet, je récoltais et écossais les petits pois du jardin, je remerciais ce seul  petit pois qui mis en terre donne une belle récolte, quel 🎁.  Au fur et à mesure je jetais les cosses sur le compost et observais les abeilles butiner les fleurs de 🍀.  La nature est belle. Les abeilles sont pacifistes, de merveilleuses pollinisatrices, elles ne demandent qu à butiner et fabriquer leur miel,  réserve de sucre pour passer l hiver.


C est allant jeter, aux alentours de 16h30, une dernière passoire de cosses sur le compost que j ai marché, pieds nus, sur un trèfle 🍀  butiné par une abeille, elle se défend l abeille quand on l attaque.  Aie une violente piqûre à la voûte plantaire gauche, je suis allergique aux piqûres d abeille.
Respirant calmement et me disant que tout allait bien se passer,  j ai retiré le dard, je suis retournée vers la maison pour prendre l aspire venin. J ai un Epipen , piqûre d adrénaline dans mon sac, mais je pensais que ça passerait.

Et puis tout s est emballé,  j ai commencé à voir des étoiles. J ai fouillé mon sac pour trouver l'Epipen mais je ne savais plus comment l utiliser. J ai pensé à  Dévi Chanteux, une mompreneure qui a fondé une ASBL "des vies à sauver". J ai pensé  téléphoner à  mon mari,  mais je ne l ai pas fait. Mes forces commençaient à me manquer.

Tant bien que mal  en titubant j ai sonné chez les voisins mon Epipen en main. Mon voisin m a relevée puis installée sur sa terrasse,  mettant un parasol pour me protéger de  la chaleur,  un essuie car je crachais des glaires.  Malheureusement, comme moi, ils ne sont pas parvenu à utiliser l'Epipen. Ils ont appelé le médecin puis une  ambulance.  L'ambulance 🚑 est arrivée. Mon mari aussi, le voisin l'avait prévenu.   L'infirmière urgentiste, une amie qui connaît mon allergie,  m'a prise en main d une main de maître. Tension a 6 - 4, vraiment pas brillant.

Medrol,  piqûre d adrénaline, oxygène,  Baxter me voilà stabilisée pour me poser sur la civière et m'emmener vers le CHR. La tension était  remontée à 8.
Il est 17h34 quand je suis prise en charge à  l hôpital🏥.
Là, la prise est nickel, aussi, on place des électrodes pour contrôler mes paramètres : fréquence respiratoire, fréquence cardiaque et ?  La prise de tension est régulière.  Je remonte un peu d abord à 9 puis 10, je n'ai pas une grosse tension habituellement. Au fil des heures, mes pulsations passent de 100 à  68. Je dois rester en observation entre 4 à 6 heures. Je sortirai à 1h15 après 7h45 d'observation.

Il est 1h45 quand je suis enfin dans mon lit, je m endors avec beaucoup de difficulté, mais je SUIS EN VIE,  heureuse de ce merveilleux cadeau 🎁.

Je remercie mes voisins pour leur aide, mon mari pour son soutien pendant ces longues heures d attente, Nathalie ma super infirmière urgentiste, les médecins, infirmières et aides soignantes qui se sont succédé pendant ces longues heures. Merci pour votre professionnalisme,  merci pour vos paroles,  merci pour vos encouragements.
Merci aux patients et accompagnateurs de la chambre de transit. Au monsieur qui nous a dit ça va aller. Merci et longues vies à  vous tous.


La vie est un présent,  chaque minute est à chérir. 

JE SUIS EN VIE ♥️🙏, fatiguée 🥱 mais en VIE ♥️