· 

Rions nous encore assez?

En 1928, déjà,   le médecin américain James Walsh proclamait  dans un livre médical  "la santé d'un individu est proportionnelle à la quantité de son rire".
Le docteur Rubinstein en 1983 reconnaissait qu'"il faut faire confiance à la sagesse du corps qui a, inscrits en lui, les mécanismes complexes du rire. La nature est toujours économe et l’on ne connaît pour ainsi dire aucun organe ni fonction inutiles dans l’espèce humaine. L’existence même du rire prouve qu’il est nécessaire." "2-3  minutes de rire équivalent à 45 minutes de relaxation physique complète"

Hors d’après les statistiques, si l’adulte rit en moyenne 19 minutes par jour autour des années 1940, ce taux chute à 6 minutes vers les années 1980. 30 ans plus tard, la sinistrose ambiante,  la multitude des écrans présents dans nos vies et le chacun chez soi, ont fait encore baisser le chiffre pour atteindre  moins d'une minute de rire par jour. 7% de la population ne rit plus du tout. Dans une enquête publiée par le Figaro en 2013 "plus on vieillit, moins on rit” 21% des plus de 65 ans reconnaissent rire moins d'une fois par jour, contre seulement 8% chez les 18-24 ans.


Il semble exister un rapport étroit entre longévité et  rire, les gens qui rient vivraient en meilleure santé et plus longtemps.
Quel est notre niveau de santé, presque  100 ans après les déclarations du docteur James Walsh?

 

Et vous, à quand remonte votre dernier rire?

Sources:

Le rire (les bienfaits du rire au quotidien) pour les nuls. M. Medjber-Leignel - J. Cuvilliez.  - Ed. First
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/02/28/97001-20130228FILWWW00737-plus-on-vieillit-moins-on-rit.php