· 

Nicolas témoignage....

Vendredi 15 mars : Ma première séance de Yoga du rire avec Isabelle

18h00

Je me dirige chez Pazapa où aura lieu la séance du Yoga du rire. La journée de travail a été longue et je me sens un peu fatigué mais ayant pris des dispositions spéciales pour y assister, je mets un point d’honneur à y aller. Dans ma tête, c’est déjà le weekend et je suis habillé très décontracté. Soit dit en passant, je vous conseille d’ailleurs de porter une tenue dans laquelle vous sentez à l’aise…

 

 

 


18h15

Isabelle arrive à salle et je la salue. Les participants arrivent au fur et à mesure…Quelques minutes avant le début de la séance je demande si je suis le seul « débutant ». La réponse est non et ça me rassure.  Isabelle nous prend à part et nous explique les origines du yoga du rire et ses bienfaits sur le corps. J’avoue que je me demande si je vais arriver à rigoler car je sais qu’il faut parfois plusieurs séances pour se « lâcher » complètement.  A la base, c’est ma curiosité qui m’a amené à assister cette séance mais juste avant que la séance ne commence, je n’arrive pas à faire taire cette petite voix dans ma tête qui me dis : « mais qu’est-ce que tu fous là…. »

 

18h30
C’est parti pour les échauffements et le début de la séance. Je ne décrirai pas, ici, les différents exercices, je vous invite fortement à venir découvrir tout ça par vous-même et vous les expliquer vous gâcherait une partie de l’expérience.
Alors oui, les 1er instants sont un peu…étranges et je ne me sens pas très à l’aise…Les 1ers rires sont « forcés ». La cause de ce malaise vient du conflit qu’il y a dans ma tête ; entre un moi « curieux » qui veux faire comme les autres, profiter et voir ce que ça donne et un autre moi « rationnel » qui se dis que c’est complètement débile de forcer à rire comme ça bêtement.

Les exercices s’enchainent…. Et puis vient le 1er rire « vrai ». Parti comme une flèche alors que je ne m’y attendais pas... A partir de là, mon malaise a disparu et il n’y avait plus vraiment de rires « forcés » et je me lâchais vraiment ! Tout ça grâce aux exercices d’Isabelle mais également, grâce à notre groupe qui était tout simplement exceptionnel ce soir-là... Le rire est communicatif, ça n’aura jamais été aussi vrai ce soir-là…
Vient ensuite la méditation du rire. J’ai particulièrement aimé la seconde partie où Isabelle fait sonner son petit gong. Pratiquant occasionnel de la méditation, je n’ai eu aucun souci à me relaxer profondément, très profondément.

 

19h30
La cloche retentit une 2ème fois et une fois les derniers étirements terminés, c’était déjà la fin de la séance….

Comment me sentais-je après la séance ?

 

J’ai du mal à trouver les mots justes. J’étais comme « estomaqué », profondément ému (j’ignore encore pourquoi…) mais je ressens également une sensation de « paix intérieur ».


Avant que la séance ne commence, Isabelle nous avait parlé des bienfaits du yoga du rire sur le corps (production d’endorphines, digestion, stimulation musculaire, …) mais je souhaiterais ajouter ici quelque chose. Le yoga du rire, c’est aussi pour moi apprendre le « lâcher prise » et c’est à mon avis quelque chose que je peux emporter et tenter de pratiquer en dehors des séances.


C’était vraiment pour moi une expérience hors du commun.
Isabelle et le groupe présent ce soir-là : Je vous dis merci et à bientôt !
Nicolas - Eghezée

Un tout grand merci, Nicolas, pour ce témoignage. Tu as découvert ce qui me fais vibrer depuis 15 ans.

 

Et vous, comment vous sentez vous après le yoga du rire?