· 

Bienfaits du rire pour les malades

 

Le rire sans raison agit sur différents points pour se faire du bien:

 

  • Bien – être personnel : Le rire agit comme un interrupteur, pratiquer des exercices de rire sans raison va permettre au corps de produire des sérotonines et dopamines qui sont des neurotransmetteurs du cerveau qui fonctionnent comme antidépresseurs. L’endorphine, l’hormone du bien-être est également sécrétée. Le rire réduit l’anxiété, les états dépressifs, les insomnies.
  • Garder la forme : Le rire sollicite de nombreux muscles : les zygomatiques et les muscles abdominaux bien entendu mais aussi des muscles au niveau de la nuque, des épaules, du diaphragme et d'autres encore. Au total près de 60 muscles sont utilisés pour rire. Selon le Dr Fry, de l’université de Standford (USA), 10 minutes de rire équivaudraient à une demi-heure sur une machine à ramer.
  • Antidouleur : Le rire provoque la sécrétion d’endorphine, hormone du bien-être qui possède des propriétés antalgiques qui permettent d'atténuer la perception de la douleur
  • Stimule les défenses immunitaires : Des études ont démontré que des émotions négatives comme l'anxiété, la dépression, la colère affaiblissent le système immunitaire réduisant ainsi sa résistance aux infections. Selon le Dr Berk, le rire contribue à accroître le taux d’anticorps. Des chercheurs ont d'ailleurs prouvé qu’au terme d’une séance de rire, il y avait un accroissement d’anticorps dans les muqueuses du nez et les voies respiratoires.

 

  • Cultive la confiance en soi et une vision positive des choses : Lorsque nous rions, nous nous en faisons moins, les problèmes prennent moins de place dans notre esprit et nous pouvons les considérer autrement. Ils ne disparaissent pas mais nous leur accordons une importance différente, en prenant un certain recul. Le RIRE GAI-RIT permet de lâcher prise, il rend plus joyeux et plus énergique, il permet d’avoir un état d’esprit plus positif.

«  Une définition du rire ? Le plus grand antidépresseur » Irène Frain